Concerts

Un concert de l'organiste Simon Warin

Un concert de l'organiste Simon Warin

Simon Warin est titulaire des Grandes Orgues de St Charles de Sedan et organiste de l'église de Saint-Denis d'Oléron.
 
L'église de Chapet n'a pas pu résonner au son de ses grandes orgues puisqu'elle n'en possède pas mais l'orgue numérique de Simon Warin a pu exprimer les grandes oeuvres de son programme avec un échantillon de sonorités de tuyaux d'orgue qui sont restituées fidèlement. La base du système réside, en effet, dans l'acquisition précise de sonorités réelles d'un orgue ce qui le différencie du système de l'ancienne technologie, dite analogique.
 
Simon Warin
Avant de s'installer à Saint Denis d'Oléron, il se produisait depuis 16 ans comme titulaire après en avoir été suppléant à 11 ans, des grandes orgues de Saint Charles de Sédan, à l'époque l'une des plus importantes de Champagne-Ardennes après celles de la cathédrale de Reims.
Né d'une famille de musiciens et d'artistes, entre autre, père : 1er prix de trompette, frère aîné : peintre et sculpteur, c'est pourtant seul, qu'enfant, il décide d'apprendre la lecture rapide des clés, la théorie et la pratique du clavier.
Il a créé et dirigé artistiquement des prestigieuses "Heures Musicales en Ardennes" cotoyant les plus grands maîtres.
Il est invité par le Président de la République à l'Elysée, en récompense des nombreux services rendus à la décentralisation en province des solistes et orchestres de réputation mondiale. Il a été nommé par arrêté du Préfet de la région "Champagne-Ardennes", membre de la commission des subventions régionalisées aux festivals de musique.
Simon Warin, a eu l'honneur de créer en concert, à la demande du grand compositeur, le maître Jean Vadon, organiste suppléant de Louis Vierne, à Notre-Dame-de-Paris, une de ses oeuvres.
Madame Lily Laskin, la grande harpiste mondiale, écrivait sur lui "je ne dis rien, car j'en dirais trop. Ces grandes orgues résonneront-elles de nouveau sous ses doigts... ?".
Il se dirige ensuite vers la conception, direction artistique et production de spectacles et concerts, entre autre auprès de la grande Nicoletta, ce qui lui permet en créant en 1987 "Une Journée autour d'Aliénor d'Aquitaine" puis dès 1988 "Les Estivales d'Oléron" de découvrir cette île qui l'accueille maintenant.